Avant de vous raconter samedi la Master Class de William Ledeuil autour des agrumes, je vous propose aujourd'hui de revenir à quelque chose d'un peu plus concret. En effet, entre macarons Hermé, épices Roellinger ou bistrot d'Alléno, le blog s'est un peu éloigné des préoccupations quotidiennes des français ces derniers temps (non, je vous rassure, je ne suis pas en pleine campagne électorale !).
Aujourd'hui donc, je vous emmène visiter ... votre supermarché !

Aux tous débuts de ce blog, je vous avais parlé des grandes tendances que l'on commençait à trouver dans l'industrie agroalimentaire en réponse aux attentes des consommateurs et à l'évolution de nos modes de vie.
Dans un contexte d'incertitude économique et d'instabilité globale (non je ne cherche pas à vous plomber le moral dès le début de semaine ! :-)), la tendance majeure est à l'épure des recettes, à un retour à des produits plus simples, à une recherche d'essentiel comme je vous en ai déjà parlé dans ce billet.
Mais le consommateur est pluriel et n'a donc pas qu'une seule attente ! Comme l'offre alimentaire est en évolution permanente, voici donc, par grandes tendances, quelques nouveaux produits déjà commercialisés ou à venir. (ça vous évitera de devoir arpenter vous même tous les rayons de votre supermarché !)

Tendance n°1 : Recherche de la naturalité, de la simplicité. Le consommateur recherche des produits aussi simples et bons que du fait-maison, on retrouve ici notamment la course aux clean labels et la transparence.

harry's pain au lait     jordans muesli     naturellement_findus 


- Harry's, Pain au Lait tout simple (avant le pain au lait était compliqué ?). Ici on sous-entend par "simplicité" sans colorant et sans conservateur, c'est à dire sans la complexité traditionnellement associée à l'aliment issu de l'industrie agroalimentaire (avec des E-quelque chose, des épaississants, des conservateurs, ...).
- Jordans, Muesli Crunchy. Ce qui est à remarquer ici, c'est que le pack reflète le positionnement "transparent" de la marque quant à la composition des produits. En effet, ce muesli est sans colorant ni arôme artificiel, il n'a donc "rien à cacher" et le prouve en adoptant un pack transparent qui laisse voir les céréales à l'intérieur.
- Findus. Quand on vous demande le slogan de Findus vous vous mettez immédiatement à chantonner "Heureusement il y a Findus" ? J'en suis fort aise comme dirait la fourmi. Et bien chantez maintenant "Naturellement il y a Findus" ! Ou comment, par le changement d'un seul mot, affirmer clairement le nouveau positionnement de la marque ...

Tendance n°2 : la révolution snacking (jadis - il y a au moins 5 ans ;-)) manger sur le pouce était nécessairement synonyme de junk food à cause d'une offre en ambulatoire limitée à des produits souvent trop gras, trop salés ou trop sucrés. Désormais, avec ces "p'tits nouveaux", le consommateur peut réconcilier conscience nutritionnelle et plaisir de gourmandise.

surimi     Crud-Wich-601x289     kitkat singles 

- Fleury Michon, Surimi -25% sel. Après avoir été les premiers à lancer une gamme de jambon à teneur réduite en sel (la charcuterie allégée en sel est désormais en passe de devenir le standard du rayon au même titre par exemple que les chewing-gums sans sucres ont presque évincé les chewing-gums avec sucre), Fleury Michon poursuit son engagement PNNS en s'attaquant désormais à retravailler les produits "Traiteur de la mer".
- Les Crudettes, Crud'Wich. Innovation la plus marquante du rayon ! (et qui a demandé plusieurs années de recherche) Un wrap où la traditionnelle tortilla de blé ou de maïs assez "lourde" est remplacée par une feuille de salade pour répondre aux aspirations des consommateurs pour quelque chose de plus frais et sain.
- KitKat, barre Singles. Deux stratégies majeures existent pour présenter un produit déjà existant avec une approche plus "nutritionnellement correcte". Soit retravailler la recette initiale pour l'alléger en gras/sucre/sel soit retravailler la taille de portion (plutôt en la diminuant qu'en l'augmentant soyons honnêtes !) pour réduire l'impact calorique (et psychologique !) du produit pour le consommateur. KitKat a choisi la deuxième option et présente donc cette barre "Singles" à "seulement" 80 kcal (mais aussi seulement 15g contre 45 habituellement) clairement destinée à la cible féminine sur un achat d'impulsion.

Tendance n°3 : les grands chefs au supermarché ! A l'instar de la mode où haute couture et prêt-à-porter s'associent parfois pour présenter une touche créateur à des prix abordables, grands noms de la gastronomie et industrie agroalimentaire font parfois bon ménage !

jambon robuchon     Michalak1     piège tumult 


- Fleury Michon, Le cuisiné à l'os Joël Robuchon. Le partenariat entre Joël Robuchon et Fleury Michon ne date pas d'hier et fonctionne plutôt bien. Entamé sur les plats "traiteur", il se poursuit désormais sur la charcuterie avec ce jambon pour lequel Joël Robuchon a retravaillé à la fois le bouillon et la cuisson.
- Danette. Si les grands chefs cuisiniers ont depuis longtemps noué des partenariats avec l'industrie pour le travail des recettes (Bocuse, Robuchon, Loiseau, Veyrat, Senderens, ...), les grands chefs pâtissiers sont, eux, encore peu présents dans les rayons de nos supermarchés. C'est maintenant chose faite avec Christophe Michalak ! En effet, ce médiatique bec sucré a accepté de collaborer avec Danette pour l'élaboration de ses nouvelles saveurs. Entouré d'un groupe de cuisiniers amateurs, il a donc travaillé différentes variations ensuite soumises aux votes des consommateurs. Danette, grâce à ce coup médiatique, relance ainsi son principe de choix de parfum annuel qui commençait un peu à s'essoufler ...
- La coopération est souvent envisagée autour de produits précis et sur le long terme. Mais l'association grand chef-industrie agroalimentaire peut aussi se concevoir de manière ponctuelle au lancement d'un produit. Dans ce cas, le chef ne travaille pas SUR la recette du produit mais élabore des recettes A PARTIR du produit (c'est une coopération en aval et non en amont). L'intérêt ? Donner une caution immédiate au produit et l'ancrer dans un positionnement premium d'une part, gagner en renommée sans s'engager durablement d'autre part. Pour vous donner quelques exemples, on peut notamment citer Alain Passard qui a élaboré des recettes à partir du Ketchup Heinz Primeur ou Jean-François Piège qui a conçu des plats s'associant aux bières Tumult.

Si comme moi, vous essayez à chaque fois que vous faites vos courses de revenir avec une nouveauté à tester (bon, en fait il n'y a peut-être que moi que ça amuse mais je peux vous dire que c'est un sacré challenge !), vous savez désormais quoi mettre dans votre panier/caddie/chariot la prochaine fois ! Et comme le couple franco-allemand est très à la mode en ce moment, je vous amène jeudi en ballade dans un supermarché allemand pour dénicher les produits qui pourraient arriver très prochainement en France ...

Edit du 21/03 : Fleury Michon persiste et signe dans son orientation nutrition/santé et sort début avril une nouvelle référence dans sa gamme de surimi : le surimi enrichi en oméga 3 et sans gluten (le sans gluten est le "régime" de plus en plus à la mode en ce moment ...)

Fleury Michon_Surimis sans gluten